etopia
W-E des 24 et 25 mars, 12 ateliers réservés aux moins de 35 ans
Ateliers « Après le fast-food, un monde à réinventer »
 
 
Autres articles
Sagesse ancestrale pour société d’aujourdhui ?
Pouvoir, la politique et le chocolat
La première #NuitDebout de Bruxelles
Migrant, toi-même !
ECOLAB - Climat
Comment réconcilier logement, cadre de vie et agriculture ?
Une colocation conviviale et juridiquement sûre ?
rubrique
 
Derniers articles de cette rubrique
Rencontres des Nouveaux Mondes : un concept & un projet pour des jeunes de 15 a 35 ans prêts à inventer l’avenir
RDNM 2007 : trois conférences en fichier audio !
RDNM 2007 : les photos !
Un des aboutissements des RDNM 2006
Pour aller plus loin...
Les organisateurs
« Slow Food : goût, qualité, plaisirs, biodiversité », la 3ème édition des Rencontres des nouveaux Mondes
rubrique
 
mots
 
Partage
Réseaux sociaux
Forum
en construction
 
 
 
 

ON RECHERCHE 150 JEUNES DE MOINS DE 35 ANS !

A lire à ce sujet : Pourquoi des ateliers réservés aux moins de 35 ans ?

Objectifs

Placer les jeunes au centre du débat, formuler des scénarios possibles pour le monde de demain ; faire appel à la créativité de tous, encourager les pionniers, relier les énergies positives ; interpeller les décideurs et les citoyens sur base des propositions finales.

Permettre aux participants de rencontrer différentes facettes des problématiques contemporaines liées à l’alimentation et de réfléchir à tous les changements possibles.

Thèmes & rencontres

  • Ann Rémy, Grandeur Nature asbl
    Nous vous proposons de découvrir comment accommoder les plantes que l’on dit « mauvaises herbes » mais qui peuvent être utilisées comme légumes (gratuits !) pleins de vitamines, de sels minéraux, ... voire même constituer un repas principal. Un cahier de recettes et des références bibliographiques seront fournis aux participants.
  • Claude Pohlig, Maître-cuisinier, spécialiste des légumes oubliés
    Atelier cuisine : Chaque plat devient une histoire à découvrir et à raconter. De la cuisine aux légumes oubliés...
  • Catherine Hamoir, professeur à l’école hôtelière provinciale
    Atelier cuisine : Sur la route du chocolat...
  • Raoul Francart, professeur à l’école hôtelière provinciale de Namur
    La qualité de vie au travers de la table... de la symbolique à l’art de vivre
    Invitation à un débat sur les usages de la table et du repas : L’art de concevoir, de recevoir, et tous les rites aléatoires du bien savoir manger et bien boire. Le soin à apporter à la qualité de vie à une action qui, en général, se passe au moins trois fois par jour ; quelle importance !
  • Daniel Cloots, artisan fromager bio wallon « Le fromager du Gros Chêne »
    Chèvre frais, affiné, pâte dure, pâte molle... ces fromages n’auront plus de secret pour vous...
  • Mélanie Demonceau, Bioforum asbl
    Alimentation durable - Projet collectivités de BioForum Wallonie. « Un modèle pratique pour la démarche Slow Food ? »
  • Marianne Degryse, Kokopelli asbl
    Présentation de l’asbl Terre potagère/semences de kokopelli, suivie d’un débat sur l’utulité de conserver le libre accès à la biodiversité des variétés anciennes et reproductibles de plantes potagères, ou : "semences fertiles et biodiversité potagère au service de la qualité de l’alimentation et de l’autonomie alimentaire des peuples".
  • Marc Ruwet, La Fermière de Méan
    Une rencontre entre producteurs et consommateurs (les co-producteurs). Le projet de la Fermière de Méan à Maffe
  • Kari Xavier Stevenne, FUGEA
    Une alternative au marché de l’agro-alimentaire : des consomm’acteurs solidaires des agriculteurs et des artisans locaux. Situation et survol du mouvement des partenariats locaux dans le monde. Pourquoi s’engager dans un Groupe d’Achat Solidaire de l’Agriculture Paysanne (GASAP) ? Quelles valeurs sous-tendent ce type de démarche ? Comment s’organiser dans la pratique ?
  • Roger Leyman, coordinateur du convivium Slow Food Dijle et Mariagiulia Mariani, Slow Food International
    Comment lancer un convivium Slow Food ?
  • Pierre Ozer, ULg-Département des Sciences et Gestion de l’Environnement et Dominique Perrin, Attaché au SPF Santé publique, Sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement, tous deux du Collectif Avion rouge.
    Au menu : entrée exotique, plats du bout du monde, vins lointains, dessert des Tropiques. Et avec ça, je vous mets encore un petit supplément de CO2 ?
  • David Haelterman, asbl "le Début des haricots".
    Cet atelier présentera les diverses activités de l’asbl "le Début des haricots" en se focalisant particulièrement sur l’aspect du développement de jardins collectifs en milieu urbain comme outil de réappropriation de savoirs et savoir faire tendant à se perdre mais également comme lieu de rencontres et d’échanges favorisant la revitalisation sociale des quartiers.
  • Catherine Mathys, Botaniste, Conférencière, Administratrice déléguée Histoires de Plantes asbl (Asbl) : les plantes aromatiques, alliées de la cuisine et de la santé
    Qu’est-ce que c’est qu’une plante aromatique ? Pourquoi les plantes nous offrent-elles leur parfum ? Comment en a-t-on découvert les propriétés ? Depuis quand l’homme utilise-t-il des herbes pour se nourrir et améliorer son quotidien ? D’où viennent-elles ? ... Autant de questions et bien plus encore qui se posent sur un sujet qu’au départ, on croit tous connaître. Nous analyserons aussi comment utiliser au mieux ces ressources de la nature, comment les cultiver, les récolter, les préparer, ce qu’elles nous apportent. Nous découvrirons enfin leur grande diversité via les nombreuses variétés d’herbes aromatiques cultivées qui nous sont familières, mais aussi d’autres méconnues, oubliées ou sauvages.
  • Chantal Van Gelderen, asbl Proqual (Association pour le développement des productions agroalimentaires de qualité) : tradition, labels et patrimoine agro-alimentaire wallon
    La protection du patrimoine agroalimentaire, un enjeu important pour la sauvegarde du goût et le développement durable.
    Mise au point sur les appellations européennes AOP, IGP, STG : signes officiels de qualité qui visent à valoriser et à protéger des produits agricoles et/ou agroalimentaires de qualité, dont les caractéristiques sont liées aux modes de production typiques d’un terroir, d’un savoir-faire, ou d’une tradition.
  • Taty Lauwers, auteur de guides de cuisine santé pour les personnes pressées, consultante en nutrition, autodidacte.
    La promotion de la santé par une belle assiette, sans camper dans sa cuisine. Même si nous sommes conscients de l’impact des aliments frais sur le teint, le moral, le sommeil, la résistance aux maladies, etc., nous ne sommes pas toujours prêts à passer des heures chaque jour en cuisine. Taty Lauwers propose ici une version « fast-food » de la cuisine nature en un court atelier riche en conseils pratiques et recettes faciles à réussir.
  • Michel Gillain, Ma cuisine intérieure
    Un autre regard sur la nourriture ... "Ma Cuisine Intérieure", décodez ce que manger veut dire. Notre manière de manger parle de notre manière d’être dans la vie. Comment nous recentrer afin que la nourriture ne soit pas une projection de nos angoisses de vie ?
  • Xavier Delwarte, FUGEA
    La souveraineté alimentaire : Nyéléni, c’est le nom d’une femme malienne du 13° siècle qui a brillé par ses talents d’agricultrice. C’est aussi le nom du centre de rencontre de Sélingué au Mali. Créé à cet effet, il vient d’abriter le premier forum mondial pour la souveraineté alimentaire.
  • Daniel Cauchy, formateur en éducation au développement et à l’environnement
    De l’onctueux yaourt Grand-mère (0% de matière grasse et 32.000Km) au petit pois de mon jardin...
  • Bernadette Taeymans, asbl Question Santé
    Partir des perceptions, des expériences des participants et de leurs questions par des outils d’animation interactifs. Analyser les informations qui circulent dans nos médias. Apporter des informations précises et concrètes sur les sujets abordés. Proposer des questions qui favorisent le débat, la prise de conscience, le choix personnel et les pistes d’action collective.
  • Dr André Jacqueline, médecin, fondatrice d’Infor-vegetarisme asbl, animatrice de tables d’hôtes végétariennes, et auteur de L’équilibre nutritionnel du végétarien et de Végétarisme et santé (éditions Nauwelaerts-Maloine), conférencière de l’Association pour la promotion de l’Alimentation saine.
    2 ateliers :
    1) Les clés de l’alimentation saine et équilibrée : comment équilibrer l’alimentation, tout en prévenant les maladies cardiovasculaires et les cancers liés à l’alimentation par des choix alimentaires judicieux.
    2) L’équilibre nutritionnel du végétarien : le végétarisme peut être un choix éthique, philosophique, médical, écologique et/ou politique (redistribution des ressources alimentaires mondiales, en évitant cet intermédiaire gaspilleur d’énergie et d’eau qu’est l’animal d’élevage, dont les déjections polluent et contribuent à l’effet de serre).
    Comment concilier ce choix avec l’équilibre nutritionnel et la prévention des principales maladies de civilisations ?
  • Gérard Arnaud et Laure Delbascourt, Groupe d’Action Basse Sambre
    Le GABS organise deux fois par semaine un atelier cuisine pour public défavorisé. Les objectifs de cet atelier sont multiples. Il s’agit de tisser du lien social avec un public en décrochage (problèmes d’emploi, de surendettement, de logement précaire...). Mais notre atelier vise aussi à faire prendre conscience aux participants de l’importance d’une alimentation saine et équilibrée : pyramide alimentaire, utilisation des produits frais et de saison, gestion du budget.

Méthode

  • Chaque participant se présente à l’accueil.
  • Les groupes seront formés sur place (10-12 personnes) de façon aléatoire et se réunissent de 9h30 à 10h30.
  • Pour structurer le groupe, nous vous demandons d’apporter un objet, un livre de recettes, un aliment, un ingrédient qui évoque pour vous la « Slow Food ».
  • De 10h30 à 12h00 et de 14h00 à 15h45 : les participants de chaque groupe choisiront deux interventions, soit théoriques, soit pratiques autour des thèmes repris dans un tableau ci-joint.
  • Après ces deux interventions, les groupes auront deux moments de réflexion pour structurer un projet : le samedi de 16h00 à 18h00 et le dimanche de 10h00 à 12h00.
  • Un porte parole sera chargé de présenter le projet devant un panel de personnalités le dimanche de 14 h00 à 16h00.
  • Après les rencontres, si vous le souhaitez, Etopia mettra à la disposition des groupes, un espace pour faire aboutir le projet... A suivre donc !

Horaire du Weekend

Samedi 24 mars 2007
8h15 - 9h30 : Les petits déjeuners du commerce équitable
Moment libre qui permet aux participants d’interpeller les personnes ressources présentes de manière informelle et conviviale.

  • 9h30-10h30 : formation et présentation des groupes. Les intervenants viennent avec un ingrédient, un produit, un plat cuisiné ou un objet (livre de cuisine, pelle à tarte, ...).
  • 10h30-12h : rencontre au choix ou cuisine
  • 12h-12h45 : le groupe se retrouve pour aborder des pistes propositionnelles
  • 13h-14h : repas
  • 14h-15h45 : rencontre au choix ou cuisine
  • 16h-18h : le groupe se retrouve pour élaborer les propositions

Soirée : apéro sur la péniche à Namur, moment de détente, espace sympa...

Dimanche 25 mars 2007

  • 9h-10h : petit déjeuner
  • 10h-12h : travail de groupe (animateur présent) • Les participants aux ateliers se retrouvent sans experts ni acteurs, mais avec un animateur. Il s’agit de se positionner face aux pistes proposées et de choisir des projets d’actions/interpellations/propositions. • Chaque projet sera présenté sur une page contenant les éléments de contexte (analyse...), les motivations, les objectifs et les moyens proposés pour les atteindre. • Les groupes sont également invités à identifier les ressources nécessaires pour faire progresser leurs idées.
  • 12h30-14h : réunion des rapporteurs - stands de dégustation
  • 14h : rapport final des ateliers
  • 16h30 : Clôture

En pratique

  • Les ateliers ont lieu à l’Ecole hôtelière provinciale de Namur, Avenue de l’Ermitage, 7 à 5000 Namur (Citadelle). La participation aux ateliers est gratuite et l’inscription obligatoire.
  • L’inscription aux ateliers est obligatoire (info@etopia.be). La présence le samedi et le dimanche est vivement souhaitée pour que les objectifs des ateliers soient effectivement rencontrés.

Hébergement et accès

  • Un hébergement gratuit sera proposé chez l’habitant. Possibilité de souper et loger en Auberge de jeunesse dès le vendredi soir.
  • Ceux qui habitent Namur et les environs et qui souhaitent héberger une ou plusieurs personnes peuvent détailler leur offre à Pascale Ambühl (081/24.23.02 - info@etopia.be). Idem pour les demandes d’hébergement Il y a également des possibilités de logement à l’Auberge de jeunesse.
  • Si vous souhaitez profiter des offres de co-voiturage ou des bus TEC (ligne n°3), consultez le blog slowfood.viabloga.com, ou renseignez-vous auprès de Pascal Ambühl (info@etopia.be).

Repas et fête

  • Vous pouvez vous procurer un pass de 12 € à payer sur place comprenant le petit-déjeuner (Oxfam) du samedi, le déjeuner du samedi (préparé par Claude Pohlig, Maître-cuisinier) et le petit-déjeuner du dimanche.
  • Les boissons sauf le café et l’eau ne sont pas comprises dans ce prix (vin bio, bières bio, cola équitable, ...).
  • Le dimanche midi, des producteurs bio seront présents. Vous pourrez acheter leurs produits et déguster sur place (quiches, tartes salées, assiettes de fromages, pâtisseries, ...) pour une somme modique.
  • Le samedi soir, des activités sont prévues (repas convivial sur la péniche du confluent, ...). Consultez également le blog slowfood.viabloga.com.

D’où viennent les Rencontres ?

- Les Rencontres des nouveaux mondes s’inspirent et collaborent avec l’école d’été de « l’Institut du Nouveau Monde » (INM) organisée au Québec pour la première fois en 2004 (www.inm.qc.ca).

  • Avec les Rencontres des Nouveaux Mondes, étopia veut impliquer prioritairement un public de jeunes. C’est pourquoi elle organise les ateliers du weekend de cet événement annuel à partir d’un groupe-pilote d’une dizaine de jeunes adultes : Jean-François Vansnick, Mathieu Content (ecoloj), Mahalia Desmedt, Viviane Laroy, William Donny, Céline Kayogera et Dawinka Laureys, Patrick Dupriez, Marc Hordies, Laurence Lambert et Christophe Derenne (étopia).

©©