etopia
Tome 1 : 1970-1986
du fédéralisme à l’écologie
Ecolo, la démocratie comme projet
 
cale
Benoît Lechat †

Né à Eupen en 1960, Benoît Lechat a été au Groupement des Jeunes Protecteurs de la Nature (GJPN) à la fin des années ’70 avant de faire des études de philosophie et de journalisme. Après avoir couvert l’actualité sociale à l’Agence Belga pendant les années ’90 et notamment les mouvements des enseignants et des étudiants, il a rejoint l’équipe d’Isabelle Durant au Ministère fédéral de la Mobilité et ensuite Etopia en 2004. Il publie régulièrement dans la Revue Nouvelle des articles consacrés à la politique et aux médias belges.

Il est responsable des publications chez Etopia, membre du Conseil scientifique de la Fondation de l’Ecologie Politique et rédacteur en chef du Green European Journal

Benoît est décédé le 8 janvier 2015


Ecolo, la démocratie comme projet
Tome 1 : 1970-1986
du fédéralisme à l’écologie

cale
 
JPEG - 218.8 ko
Ecolo, la démocratie comme projet

Résumé : La démocratie et l’écologie ne sont pas seulement compatibles, elles sont indissociables. Telle est la proposition centrale d’Ecolo, depuis sa création. Mais concilier la participation du plus grand nombre à la vie démocratique et le respect des écosystèmes est aussi un défi, voire un pari. Ce livre raconte comment ce projet « éco-citoyen » est poursuivi par les écologistes wallons et bruxellois depuis les années 1970. Il montre comment, en le poursuivant, Ecolo a contribué aux transformations de la politique belge, autant qu’il a été lui-même transformé par son environnement sociétal. Cette double exigence démocratique et écologique explique aussi pourquoi, très loin de se cantonner à la défense de l’environnement, Ecolo a joué un rôle central dans les grands débats qui ont marqué l’histoire récente de la Belgique : le fédéralisme, la reconversion économique de la Wallonie, le renouvellement du modèle social belge, la société interculturelle, la construction européenne, la rénovation des mœurs politiques. Le récit détaillé et documenté qui est ici proposé ne se limite pas à la vie interne d’un parti novateur. Il reprend aussi quelques grandes questions centrales d’une actualité chaque jour plus brûlante. Ce premier tome aborde la genèse de son histoire depuis 1970 jusqu’en 1986.

Biographie de l’auteur : né en 1960, Benoit Lechat est journaliste, responsable des publications d’Etopia et rédacteur-en-chef du Green European Journal.

Extraits choisis :

« Les écologistes sont des réformistes radicaux pressés de mettre en œuvre des réformes profondes plutôt que de pratiquer le « Grand Soir » préfigurant le basculement dans une toute autre société. Ils sont donc fondamentalement impatients. Leur engagement n’est pas justifié par la préparation d’une société écologique mais par la volonté d’agir rapidement pour éviter les catastrophes. »

« Ecolo se refuse à accepter le chômage comme une fatalité. Mais pour le stabiliser ou mieux, pour le réduire, il faudrait revenir à des taux de croissance de 5 ou 6% du PIB, qui non seulement ne lui paraissent pas souhaitables, mais qui sont également inaccessibles, notamment en raison de la structure industrielle de la Belgique […] Dès 1980, Ecolo propose la réduction et le ré-aménagement du temps de travail ainsi que la réorientation de l’économie vers la production de biens et services écologiques. Travaillons pour vivre et non l’inverse disent les écologistes belges… ».

Commentaires :

« Magnifique travail » - Dominique Bourg, Faculté des géosciences et de l’environnement de l’Université de Lausanne
« Benoit Lechat livre un propos précis, archi-documenté et éclairé par la plupart des acteurs de l’époque. Passionnant. À lire » - Pierre Bouillon, Le Soir
« Immense travail qui devrait donner des idées aux historiens français pour écrire un ouvrage aussi creusé et détaillé sur le mouvement écologiste » - Olivier Fressard, Fondation de l’écologie politique

365 pages
Editeur : Edition Etopia
ISBN 978-2-930558-13-4
Dépôt légal D/2014/11.983/3

PRIX TTC : 15 €

Formulaire de commande


©©
Pour aller plus loin sur le site d'Etopia :